Pour illustrer mon dernier article (La piscine au chocolat des petits cochons), je vous propose un extrait du Loup sentimental de Geoffreoy de Pennart. C'est un conte que j'aime beaucoup et qui a séduit tous les enfants autour de moi, car il démystifie "le grand méchant loup" en évoquant un gentil loup qui quitte le domicile parental avec une liste de ce qu'il peut manger ou pas.. Mais son bon coeur va lui jouer des tours! Le texte est bien écrit, les illustrations sont amusantes et douces, la chute très drôle. En voici donc un extrait.

La rencontre du loup avec les petits cochons

"Lucas reprend sa route, l’estomac dans les talons.
« Je suis vraiment trop sentimental », se dit-il.
Mais il aperçoit bientôt trois porcelets roses, potelés et grassouillets.
« Pourvu qu’ils soient sur ma liste ! »
« Qui êtes-vous, Messieurs ? »
« Nous sommes les trois petits cochons. »
« Parfait. Vous êtes sur ma liste, je vais donc vous manger ! »
« Permets-nous au moins de chanter une dernière fois », implorent les
trois petits cochons.
Lucas acquiesce.
"Au revoir, mes frères, au revoir !
Cachons notre désespoir !
Chantons, chantons pour oublier
Que nous allons nous quitter !"
Mais en les écoutant, il ne peut s’empêcher de songer à ses frères.
« Filez avant que je ne me ravise », grogne-t-il tout bouleversé.
« Je suis beaucoup trop sentimental », ronchonne-t-il. Son ventre
gargouille de plus en plus."

 

Geoffreoy de Pennart