Mots et mets

17 avril 2014

Quelques idées pour un menu de Pâques!

Pour ceux qui cherchent encore des idées pour leur menu de Pâques, voilà quelques suggestions pour un repas de fête printanier

(cliquez sur les liens en couleur!):

Apéritif:

-Le hérisson gourmand 

Facile et plein de gaîté, il convient particulièrement pour les grandes tablées et s'adapte à tous les goûts!

- Mini-moelleux aux asperges

Parfaitement de saison, ces mini-moelleux offrent gourmandise et originalité à votre apéritif

- Caviar de poivron, citron vert et piment doux

Une petite recette pleine de couleur dans laquelle on trempe des légumes ou des biscuits sans complexte, en toute convivialité

- Verrine de panna cotta au fromage de brebis, coulis de poivron, son asperge et sa tomate confite

Une idée plus "chic", pour un début tout en raffinement.

Entrées:

Charlotte aux asperges, jambon cru et tomme de brebis

Une entrée raffinée et élégante, avec des produits de saison

- Mille -feuilles printanier

De la gourmandise et des saveurs qui éclatent en bouche pour cette entrée colorée et ludique.

Oeufs mi-coque, mi-brouillés au saumon

Les oeufs s'imposent à Pâques... et tout particulièrement dans cette version du chef Stéphane Raimbault!

Plats:

- Brochettes de St Jacques, pommes confites et beurre de cidre

Une recette élégante et raffinée

Cassolette de cabillaud et grosse crevette, crème de poivron à l'estragon

Un plat convivial et parfumé qui connaît toujours un grand succès chez nous!

Charlotte d'agneau à l'aubergine

L'agneau de Pâques, évidemment, mais revisité dans une présentation originale!

Desserts:

- Panna Cotta à la vanille, coulis de fruits rouges, quelques pistaches

Le dessert vite fait par excellence, mais qui offre un joli visuel et de belles saveurs

- Dacquoise au chocolat et aux noisettes

Une recette de Pierre Hermé, pour un dessert élégant. Prévoir un peu de temps de cuisine.

- Carpaccio de fraises et à sa crème à l'hibiscus

Beaucoup de fraîcheur et de gourmandise dans ce dessert.

- Tarte aux fraises et fenouil confit, crème à l'anis vert

Surprenez vos invités avec cette association de saveurs originale: un grand succès chez nous chaque fois!

Les mignardises:

- Merignues délicatement vanillées

A servir avec le café, ces petites meringues rencontrent toujours un franc succès!

- Macarons à la violette

Ils séduisent toujours autant... et le parfum de la violette fait tellement printemps!

- Les petits sablés d'antan

Croquants et bien parfumés, ils se dégustent au café ou dans l'après-midi

 

Et bien sûr, vous pouvez aller voir l'Oeuf gourmand et surprise de Pâques: un dessert en trompe l'oeil qui fait toujours son petit effet!

oeuf vanille ananas1

 

Je vous souhaite un très beau week-end de fête, gourmand et joyeux!

 

Posté par Hele Helde à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 avril 2014

financière de veau et ses petits légumes

financière de veau 1

Il est des plats que l'on a vu faire, de génération en génération, et qu'on oublie, parfois, à tort... Aussi quand le week-end, malgré l'annonce du printemps, s'annonce pluvieux et venté, on se réjouit de se retrouver autour de chaudes saveurs qui mijotent sur le fourneau... et on parle des balades qu'on fera quand le soleil sera là, pour de vrai!

Ingrédients (pour 4 personnes):

- 800 gr de financière de veau

- 2 oignons

- 2 carottes

- 1 bout de céleri

- 2 cs de concentré de tomate

- 1 verre de vin blanc

- un bouquet garni

- Une dizaine de champignons de Paris

- des olives vertes

- 40 gr de beurre + une noisette pour la cuisson des légumes

- 40 gr de farine

- 2 cs de crème fraîche

1) Dans une cocotte, faire revenir dans un mélange beurre-huile les oignons, les carottes coupées en fins bâtonnets, un peu de céleri. Saler et laisser revenir quelques minutes sans qu'ils prennent couleur.

2) Ajouter 800 gr de financière

3) Laisser revenir quelques instants en mélangeant.

4) Baisser le feu, ajouter le bouquet garni, 2 cs de concentré de tomate, un verre de vin blanc. Ajouter de l'eau à hauteur et laisser cuire à feu doux une 1/2 heure.

5) Pendant ce temps, éplucher les champignons de Paris, les émincer et les faire revenir quelques minutes dans une poële anti-adhésive (jusqu'à ce qu'ils aient bien rendu leur eau). Réserver.

6) A la fin de la cuisson de la viande, filtrer le jus de cuisson et le réserver dans une petite casserole à part.

7) Ajouter champignons et olives sur la viande. Maintenir au chaud.

8) Avec 40 gr de beurre et 40 gr de farine, réaliser un roux. Délayer avec le jus de cuisson et laisser épaissir quelques minutes.

9) Ajouter 2 cs de crème fraîche, vérifier l'assaisonnement et verser sur le plat de viande.

10) Servir bien chaud avec du riz par exemple.

Le p'tit truc: certains font cuire les champignons en même temps que la viande. Je préfère les faire cuire à part, car je trouve que souvent ils rendent trop d'eau et que cela dénature la saveur du jus!

financière de veau 2

 

Je vous souhaite une excellente journée gourmande! Merci de vos visites!

Posté par Hele Helde à 10:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 mars 2014

Blanc-manger et son coeur coulant, une recette de J.F. Piège

BLANC MANGER 1 copie

Certes cette recette s'est beaucoup vue ces derniers temps sur le net...

Certes, c'est succomber à la mode que de suivre les tendances d'un chef médiatique...

Certes, ce n'est pas déborder d'originalité que de copier aussi fidèlement une recette donnée...

Mais que voulez-vous, quand la recette est gourmande et appétissante, quand elle est livrée par un grand chef "himself", quand on a envie de se donner des petits défis dans sa cuisine,... Alors pourquoi hésiter?!

Je la relaie donc à mon tour!

Ingrédients (pour 4 personnes)

1) Pour la crème anglaise

- 250 gr de lait

- 135 gr de crème liquide

- 2 gousses de vanille

- 50 gr de sucre en poudre

- 100 gr de jaunes d'oeufs

2) Pour le blanc-manger

- 150 gr de blancs d'oeufs

- 50 gr de sucre semoule

- 1 p. de sel

3) Pour le caramel

- 75 gr de sucre en poudre

1) Dans une casserole, faire bouillir le lait et la crème, avec les gousses de vanilles fendues en deux et grattées.

2) Stopper le feu et laisser infuser quelques instants.

3) Pendant ce temps, mélanger le sucre en poudre et les jaunes d'oeufs. Quand le mélange blanchit, faire à nouveau bouillir le lait vanillé et le verser sur l'appareil.

4) Reverser le tout dans la casserole et faire cuire à petit feu, sans que porter à ébullition, de crainte que la crème ne tourne. (On parle de faire cuire "à la nappe", c'est à dire de ne pas dépasser 80°C).

5) Quand la crème a suffisamment cuit, verser dans une jatte à travers un chinois et réserver.

6) Faire un caramel avec le sucre en poudre. Le verser sur un papier sulfurisé, le laisser durcir, puis le couper en morceaux.

6) Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Quand ils sont presque entièrement montés, serrer avec le sucre.

7) Mettre les cercles sur un tapis silicone et, à l'aide d'une poche à douille, créer une base à l'aide des blancs en neige, puis monter sur les bords en formant un puits.

8) Remplir délicatement avec un peu de crème anglaise (ne pas tout mettre, sans quoi cela devient trop lourd pour les blancs!), puis recouvrir avec le reste de blanc en neige, de façon à refermer complètement les cercles.

9) Faire cuire th. 140 pendant 10 min (à ajuster selon le four de chacun!)

10) Laisser tiédir, puis démouler. Servir tiède, avec le reste de la crème anglaise en accompagnement et le caramel en décoration.

Le p'tit truc: Je n'ai pas fait le même caramel que Jean-François Piège, car je n'avais pas de glucose sous la main. Pour la vraie recette: Faire un caramel avec 100 gr de sucre poudre + 30 gr de glucose + 20 gr d'eau. Le verser sur un silpat, puis laisser refroidir. Mixer ensuite le caramel et parsemer de la poudre de caramel sur le dessus des blancs-manger.

BLANC MANGER 2 copie

Je vous souhaite une très belle journée gourmande! Merci de vos visites, toujours aussi nombreuses, malgré ma présence hélas un peu moins fréquente sur ce blog!

Posté par Hele Helde à 21:33 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

17 février 2014

"Comment voyager avec un saumon?"

Pour illustrer mon précédent article (Filet de saumon sur lit de poireaux), j'ai tout de suite pensé à un petit ouvrage drôlatique que j'ai lu il y a déjà quelques années: "Comment voyager avec un saumon?" de Umberto Eco. C'est un recueil de textes parodiques, des pastiches sur des sujets d'apparence anodine, mais au fond plus sérieux qu'il n'y paraît. Pour moi, pas le meilleur d'Eco, loin de là, mais un bon moment de lecture tout de même.

Ici, voici un extrait amusant qui dépeint les repas en avion...

(Illustration: "Antibes" de Nicolas de Staël)

Nicolas-de-stael-antibes-paysage-60x81-copie.1253535169

 

"Les anciens fabulistes nous l'ont appris, pour empêcher un renard de boire dans un verre, il suffit que ledit verre soit étroit et haut. Les verres des avions sont bas, évasés, de véritables cuvettes. Et bien évidemment, par une loi physique, tout liquide ne peut qu'en déborder, même sans l'aide des turbulences. Le pain n'a rien de la baguette française, dans laquelle il faut mordre et tirer fort même quand elle est fraîche, c'est un type particulier d'agglomérat de semoule qui, dès qu'on le saisit, explose en un nuage de poudre très fine. En vertu du principe de Lavoisier, cette poudre ne disparaît qu'en apparence : à l'arrivée, vous découvrez qu’elle est allée s'accumuler sous votre séant, emplâtrant tout l'arrière de vos pantalons. Quant au gâteau, soit il ressemble vaguement à une meringue et il va faire pâte avec le pain, soit il vous dégouline sur les doigts, quand votre serviette en papier est désormais imbibée de sauce tomate, et donc inutilisable".

Umberto Eco

Posté par Hele Helde à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2014

Filet de saumon sur lit de poireaux

 

Filet de saumon sur lit de poireaux 2

Entre deux paquets de copîes, entre trois courses à faire, 

aller mijoter un bon petit plat,

vite fait, mais pour autant gourmand,

et oser le plaisir dans la morosité du temps...

 

Ingrédients (pour 2 personnes)

- 2 filets de saumon

- 2 poireaux

- 1 échalote

- un peu de beurre

- 1 c.s. crème

- sel, poivre

 

1) Eplucher les poireaux et les couper en fin bâtonnets. Emincer l'échalote. Les faire revenir 5 min dans un peu de beurre.

2) Précuire le saumon 3 min dans un court bouillon. 

3) Egoutter le saumon et le disposer délicatement sur les poireaux. Assaisonner. Ajouter un c. à s. de crème et laisser mijoter à feu très doux 1/4 d'heure à couvert.

Le p'tit truc: Pour gros appétit, ce plat est excellent avec des pâtes fraîches!

 

 

Filet de saumon sur lit de poireaux

Je vous souhaite une belle soirée gourmande!

 

Posté par Hele Helde à 21:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,



28 janvier 2014

Les cannelés bordelais

 

cannelés 2

 

Du croquant à l'extérieur et du moelleux à l'intérieur...

Beaucoup de douceur en bouche, un bel arôme de rhum...

Amis qui passez par là, testez cette recette... vous m'en direz des nouvelles!

(Un très grand merci à mon amie Bénédicte pour cette superbe recette et ces moules qui me servent très souvent!)

Ingrédients (pour une trentaine de cannelés):

- 4 oeufs + 2 jaunes

- 500 gr de sucre

- 240 gr de farine

- 1 c.s. de rhum

- 1 pincée de vanille en poudre

- 100 gr de beurre

- 1 l. de lait

1) Mélanger les oeufs, le sucre et la farine

2) Ajouter le lait chaud, puis le rhum, la vanille et le beurre fondu. Bien mélanger.

3) Laisser reposer 2h au frais.

4) Verser l'appareil dans des moules et faire cuire 45 min à 210°

Le p'tit truc: Ces cannelés sont encore meilleurs le lendemain!

 

 

cannelés 3

 

Merci de votre visite! Je vous souhaite une très belle journée gourmande!

Posté par Hele Helde à 21:07 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

05 novembre 2013

Mini quiches au romarin, poivron et brebis

quiche poivrons brebis 1 copie

Vouloir cuisiner dans les couleurs de l'automne...

Mais conserver, encore, quelques saveurs estivales...

Parfumer la maison de l'odeur entêtante du romarin...

Craquer pour le rouge flamboyant d'un poivron...

 

Ingrédients (pour 6 petites quiches):

- 50 gr de farine

- 2 oeufs

- 1 gros poivron (ou deux petits)

- 1/4 litre lait

- 1 branche de romarin

- 50 gr de fromage de brebis

1) Mettre le poivron à griller au four. Quand la peau commence à cloquer et à noircir, le sortir et l'envelopper dans un sac plastique. Laisser refroidir.

2) Pendant ce temps, faire bouillir le lait, puis couper le feu et faire infuser le romarin dans le lait.

3) Quand le poivron a refroidi,  ôter la peau et les graines et le couper en fins petits morceaux.

4) ) Mélanger la farine avec les oeufs. Ajouter le lait filtré, et bien mélanger. Assaisonner. Ajouter les poivrons et le fromage de brebis coupé en fines lamelles. Verser dans de petits moules à tarte.

5) Enfourner th.210 environ 20 min.

6) Déguster tiède avec une salade verte et un filet d'huile d'olive.

Le p'tit truc: Saupoudrer les quiches, une fois refroidies,  de paprika pour une jolie couleur finale!

 

Quiche poivrons brebis 2

Je vous souhaite à tous un bel automne plein de couleurs et de saveurs!

Merci pour vos nombreuses visites!

 

 

 

Posté par Hele Helde à 14:41 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

07 octobre 2013

Le livre de la jungle

Pour illustrer mon post précédent (Le gâteau de la jungle), je vous propose un petit extrait du Livre de la jungle de Rudyard Kipling. C'est un roman envoûtant sur le monde de la jungle... peut-être pas si éloigné de notre monde moderne! Kipling, merveilleux auteur, a su concilier roman d'aventures, roman d'initiation, réflexion sur la société,... A lire et à faire lire à nos enfants! (Sans oublier la merveilleuse version en dessin animé avec l'inénarrable Baloo!).

Ici, un extrait que je trouve très beau et poétique: la description de Bagheera, la panthère.

Le livre de la jungle

Une ombre tomba au milieu du cercle. C'était Bagheera, la
panthère noire. Sa robe est tout entière noire comme l'encre, mais
les marques de la panthère y affleurent, sous certains jours,
comme font les reflets de la moire. Chacun connaissait Bagheera,
et personne ne se souciait d'aller à l’encontre de ses desseins, car
Tabaqui est moins rusé, le buffle sauvage moins téméraire, et
moins redoutable l'éléphant blessé. Mais sa voix était plus suave 
que le miel agreste, qui tombe goutte à goutte des arbres, et sa
peau plus douce que le duvet.

Rudyard Kipling

Posté par Hele Helde à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2013

Le gâteau des animaux!

gâteau des animaux

Il est un âge où les animaux sont des compagnons plus vrais que les copains d'école...

Où l'on croit possible de croiser un tigre au coin de la rue et un lion à la cave...

Il est un âge où on ne s'étonnerait pas de voir parler la girafe et chanter le héron...

Où l'aventure nous attend en bas des escaliers et à chaque tournant...

Il est un âge où on se plaît à découvrir un gâteau coloré habité par tous les animaux adorés... sans danger!

PS: Aujourd'hui, ce n'est pas vraiment une recette, plus une petite idée de gâteau rigolo pour parents en panne d'inspiration!

Ingrédients (pour 8 aventuriers affamés):

- Un gâteau (peu importe lequel, pourvu qu'il soit assez plat!)

- 2 blancs d'oeufs

- 400 gr de sucre glace

- du colorant vert

- du colorant bleu

- 30 gr de chocolat au lait

- des biscuits type "fingers" ou "paille d'or"

1) Une fois le gâteau fait et refroidi (vous pouvez trouver toutes sortes de recettes sur ce blog... ou ailleurs!), le poser sur son support de service.

2) Mélanger les blancs d'oeufs avec le sucre glace, en ajoutant le sucre glace au fur et à mesure.

3) Prélever la plus grande partie et mélanger avec le colorant vert. Napper la partie du gâteau qui représentera l'herbe. Laisser sécher.

4) Quand "l'herbe" est sèche, ajouter 2 gouttes de colorant bleu au mélange oeuf-sucre restant et faire une mare et une rivière. Laisser sécher.

5) Pendant ce temps, faire fondre le chocolat au lait au bain-marie. Dessiner ensuite un chemin avec le chocolat fondu.

6) Décorer ensuite avec des animaux en plastique, des arbres, etc... Faire le tour du gâteau avec des biscuits type "fingers" ou "paille d'or" pour représenter une barrière.

7) Vous pouvez le servir immédiatement ou attendre l'après-midi sans problème!

Le p'tit truc: laissez libre cours à votre imagination pour inventer des éléments de décor...!

Posté par Hele Helde à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2013

Carrot cake

carrot cake 2

 Le Carrot cake... Voilà longtemps que je l'avais repéré et que sa couleur doucement orangée me faisait envie... Faire manger aux enfants des légumes au dessert, quelle bonne aubaine! Et puis, il parait que les carottes prolongent le bronzage, non? C'est donc le moment où jamais d'en manger!

(La recette est inspirée du très joli blog "torchons et serviettes" et légèrement remaniée à mon goût!)

 

 Ingrédients (pour 6/8 personnes)

- 300 gr de carottes (si possibles bio)

- 4 oeufs

- 200 gr de cassonade

- 200 gr de farine

- 1 sachet de levure

- 180 gr de beurre

- le zeste d'une orange

- une pincée de gingembre

 

1) Laver les carottes, puis les râper finement (les éplucher si elles ont été traitées).

2) Mélanger la farine, la cassonade, la levure, le zeste d'orange et le gingembre.

3) Ajouter les oeufs, bien mélanger.

4) Faire fondre le beurre à feu doux et l'ajouter progressivement.

5) Quand le mélange est bien homogène, ajouter les carottes.

6) Verser dans un moule à cake préalablement beurré.

7) Mettre au four th. 230 pendant 5 min (en fonction "four étuvé" si vous avez), puis th. 180 ("chaleur tournante") pendant 40 min.

8) Laisser refroidir, démouler et déguster!

 

Le p'tit truc: On peut aussi mettre des morceaux de gingembre confit: c'est délicieux... mais ça ne plaît pas toujours aux enfants!

carrot cake 3

Merci de votre passage! Je vous souhaite une belle entrée dans l'automne!

Posté par Hele Helde à 21:27 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,



Fin »