Suite à mon précédent article (Le gâteau de Savoie), je ne pouvais pas, amoureuse des sommets comme je le suis, faire l'impasse sur un texte de montagne! Je vous confie donc cet extrait de "Premier de cordée" de Frison-Roche, roman qui a bercé ma jeunesse et que j'ai tant et tant de fois relu!

Roman d'aventures, roman d'amitié mais aussi et surtout roman du dépassement de soi, de la quête de la beauté, du sens de la vie...

Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse avec le texte... et vous invite à vous plonger dans le livre tout entier!

(Illustration: une superbe photo de Pierre Tairraz, photographe de montagne que j'affectionne tout particulièrement.  Son père, Georges, photographe également, a été un grand compagnon de Frison Roche.)

 

tairraz 3

La marche en montagne

…Les alpinistes se souciant peu du paysage, grimpaient indifférents à la majesté du site…A chaque emplacement de repos, Servettaz jetait un rapide coup d'œil vers l'est ; le soleil était encore caché par l'Aiguille verte, toute proche, mais de rougeurs inquiétantes plaquaient le ciel, auréolant sa calotte de glace et de longs écheveaux pourpre s'effilochaient entre les 4 et 5000 mètres. Le ciel fut traversé d'est en Ouest par de légers nuages floconneux poussés par un souffle qui n'atteignaient pas encore les bas-fonds terrestres… 
- Mauvais ! Mauvais ! grommela Servettaz. Les ravoures du matin mettent l'eau au moulin…Lorsque les ravoures… ces longues traînées rouges, paraissent au lever du soleil, c'est signe de pluie pour l'après-midi… 
- As-tu remarqué les ravoures, Georges ?… Non, eh bien, il fallait y prêter attention, le temps se gâte : les ravoures tout à l'heure, et maintenant c'est l'âne qui se met sur le Mont Blanc. Regarde !…Ce nuage isolé dans le ciel et qui heurtait ainsi le roi des montagnes, les guides le connaissaient ; dans le pays on l'appelle l'âne en raison de sa forme bizarre : il signifie le mauvais temps à brève échéance. 
- Continuons ! déclara Servettaz, tant que la Verte n'a pas mis son chapeau, on ne risque rien….

Roger Frison - Roche