Oreillettes

Ce que j’aime dans le mardi gras, c’est la générosité qu’il entraîne avec lui…

Faire des oreillettes, ce n’est pas fignoler quelques rares mignardises pour appétits bien  remplis… Faire des oreillettes, c’est avoir envie de partager, c’est remplir de grands paniers de beignets encore chauds et aller les partager avec les amis, les voisins…

C’est voir les mains des enfants qui se tendent et le sucre glace qui s’envole, c’est pouvoir répondre « oui » aux petites voix qui réclament « encore ! »…

C’est cuisiner en gourmandise et retrouver les saveurs de l’enfance…

Alors bon mardi Gras à tous !

La base de cette recette a été trouvée sur Marmiton. Je me suis permise de la remanier un peu à ma manière et le résultat nous a beaucoup plu : les oreillettes sont légères, croustillantes et moelleuses à la fois, et, ce qui ne gâche rien !, cette recette est assez rapide à faire !

 

Ingrédients (pour une quarantaine d’oreillettes) :

-          250 gr de farine

-          40 gr de sucre

-          80 gr de beurre

-          1 pincée de sel

-          ½ sachet de levure chimique

-          2 œufs

-          20 gr d’eau de fleur d’oranger

-          20 gr d’eau

-          Zestes d’oranges et de citron

1)      Mélanger tous les ingrédients comme une pâte (ici, au robot !)

2)      Quand on obtient une boule un peu collante, réserver dans un saladier, filmer et mettre au frais ½ heure.

3)      Passé ce temps, fariner généreusement votre plan de travail. Etaler finement votre pâte.

4)      Replier en portefeuille (comme pour la pâte feuilletée !), tourner d’un quart de tour et recommencer.

5)      J’ai refait l’opération pendant environ 15 minutes (oui, ça muscle !)

6)      Etaler enfin le plus finement possible (à la limite du « craquage » de la pâte)

7)      Avec une roulette, faire des triangles fins de pâte.

8)      Plonger dans de l’huile très chaude et faire cuire une à deux minutes.

9)      Egoutter sur du papier absorbant.

10)   Saupoudrer de sucre glace… et déguster !

 

Le p’tit truc : au lieu de faire des triangles, on peut aussi couper de fines bandes (environ 8 cm sur 3). Avec la roulette, faire une incise au milieu et nouer comme un nœud. Les oreillettes prennent alors un goût légèrement différent, un peu plus moelleux. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui et que l'on voit sur les photos!

 

Oreillettes 2