31 mai 2010

Le petit train des 4 ans!

Ca y est! Petit Bonhomme a eu 4 ans! 4 années de rires, de découvertes, de petits chagrins et de grands bonheurs, de genoux écorchés et de doigts barbouillés de chocolat... Et le voilà déjà devenu petit garçon, curieux, rieur et si passionné de tout ce qui roule que ce gâteau train s'est vite imposé pour recevoir ses petits copains!
Un moment gourmandise, un moment "oh! ah!", un moment souvenir!
Et bien sûr, un grand jeu de piste dans l'après-midi avec des petites épreuves pour retrouver des morceaux de wagons éparpillés dans la maison... que l'on retrouve grâce à de petites épreuves rigolotes! Bref, une après-midi "total look" autour du train!!

(Merci au site "les gâteaux rigolos des mamans" qui donne plein de bonnes idées!)

Train_des_4_ans_1Ingrédients (pour 8 petits gourmands et même pour leurs parents après!):

- 2 quatre-quart (achetés ou faits maison!)
- biscuits ronds à la confiture
- biscuits "paille d'or'
- 1 petit biscuit roulé
- 2 roleaux de réglisse
- mikados
- fingers
- bonbons
- 125 gr de chocolat noir à pâtisser
- 40 gr de beurre

1) Couper les quatre-quart: un morceau plus gros pour la locomotive, un petit morceau pour la cabine de pilotage et trois wagons. Monter la locomotive en installant le petit morceau dessus et en creusant un petit trou devant pour glisser le petit biscuit roulé qui dera la cheminée.
2) Creuser très délicatement un des wagons pour pouvoir le garnier ensuite.
3) Préparer le glaçage au chocolat: casser le chocolat en petits morceaux et le faire fondre au bian-marie, puis ajouter le beurre coupé en dés et remuer jusqu'à l'otention d'une crème lisse.
4) Recouvrir le train avec ce glaçage en s'aidant d'une spatule. Laisser sécher une petite heure.
5) Pendant ce temps, préparer le décor (cf.: "le p'tit truc"!).
6) Sur votre plateau, faire les rails avec les rouleux de réglisse. Bien applatir. Disposer délicatement dessus les différents morceaux du train et relier les wagons entre eux avec les fingers.
7) Garnir le wagon creusé avec des petits bonbons (ici: smarties), décorer les autres wagons (ici: mikados qui font une petite barrière) avec biscuits et bonbons. Pour coller les fenêtres et les roues utiliser le glaçage au chocolat restant (le faire très doucement tiédir s'il avait trop durci).
8) Laisser parler l'imaginaton et la créativité!

Le p'tit truc: Pour le décor: j'ai disposé du papier crépon vert sur un plateau. Dans un angle, j'ai disposé, sous le crépon, de la mousse (type mousse pour planter des fleurs!) et j'ai planté des sucettes pour faire une forêt de sucettes. J'ai parsemé sur le crépon des petites billes colorées et gourmandes! Néanmoins, ne pas faire le glaçage sur le décor, car le chocolat coule toujous un peu et votre décor s'en trouverait endommagé!

Petit_train_des_4_ans_2

Si vous cherchez d'autres idées de gâteaux pour les enfants, vous pouvez aller du côté du Gâteau princesse ou du Gâteau aux amandes pour petits clowns!

Posté par Hele Helde à 14:50 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :


19 mai 2010

"Heureux qui comme Ulysse"!

Ulysse  Les dés de fêta qui parfumaient mon Velouté de carottes au curry m'ont immanquablement fait penser à ma chère Grèce... (Vous ai-je déjà dit que dans la "vraie vie" (!) je suis  prof de français, mais aussi de latin et de grec?... si, si!!). J'en profite alors pour vous partager le début de ce texte si connu, mais finalement si peu lu, de l'Odyssée, chef-d'oeuvre de l'humanité s'il en est, qui raconte les aventures d'Ulysse et ses compagnons, de retour de la longue guerre de Troie, qui vont, suite à un sacrilège, errer 10 longues années avant de pouvoir rejoindre le rivage d'Ithaque...

(Illustration: "Ulysse et les sirènes", vase grec)

L'odyssée

C'est l'Homme aux mille tours, Muse, qu'il faut me dire, Celui qui tant erra quand, de Troade, il eut pillé la ville sainte, Celui qui visita les cités de tant d'hommes et connut leur esprit, Celui qui, sur les mers, passa par tant d'angoisses, en luttant pour survivre et ramener ses gens.

Homère (traduction de Bérard)

Posté par Hele Helde à 15:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 mai 2010

Velouté de carottes au curry et ses dés de fêta

Puisque le temps se refuse obstinément d'être de saison...
Puisque les écharpes traînent encore à l'entrée de la maison...
Puisque le soir il fait bon rentrer au chaud, entre deux bourrasques de vent...
... Mais puisqu'on est tout de même, en dépit de tout, des apparences et du ressenti, au milieu du printemps...
Alors, un petit velouté, pour se réchauffer, mais plein de couleurs et de saveurs pour s'assortir au soleil tant attendu!
(Merci à Cook'in et son joli blog 
pour cette belle idée de velouté!)

Velout__carotte_f_ta_1Ingrédients (pour 4 pers.):

- 1 oignon
- 500 gr de carottes
- 2 grosses pommes de terre
- 1 gousse d'ail
- 2 c. à c. de curry
- 2 c. à s. de crème fraîche
- 50 gr de fêta

1) Eplucher l'oignon et l'ail, les couper finement et les faire revenir quelques minutes dans un fond de beurre.
2) Eplucher les carottes et les pommes de terre. Les couper, puis les ajouter dans la casserole. Couvrir d'eau à hauteur et laisser cuire à petits bouillons une petite 1/2h.
3) Passé ce temps, mixer très finement les légumes avec l'eau. Ajouter le curry et la crème fraîche. Assaisonner.
4) Servir chaud, avec la fêta coupée en petits dés.

Le p'tit truc: Vous pouvez aussi ajouter de la ciboulette fraîchement cueillie!

Si vous cherchez d'autres idées de velouté de saison, vous pouvez aller voir du côté de La soupe de poissons de roche de la calanque de Morgiou ou du Velouté de poivrons aux ravioles .

Velout__de_carottes___la_f_ta_2

Posté par Hele Helde à 14:27 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mai 2010

Gâteau ultra moelleux aux 2 citrons

Un biscuit au moelleux incomparable...
Une note acidulée qui vient chanter tout son arôme de citron...
Beaucoup de tendresse et de couleur en bouche dans ce gâteau qui pourrait bien devenir un classique chez nous!
(Merci beaucoup à Piroulie
, chez qui j'ai trouvé cette belle recette et qui tient un blog très appétissant!)

(Cette petite recette est tout spécialement dédiée à Geneviève qui a testé la première (et beaucoup apprécié je crois!) ce gâteau et à qui j'avais promis depuis un moment déjà la recette: c'est chose faite! Bises à toi!)

G_teau_ultra_moelleux_au_citron_2Ingrédients (pour un moule de 20 cm):

- 4 oeufs
- 150 gr de sucre en poudre
- 120 gr de farine
- 80 gr de beurre
- 1 paquet de levure
- 120 ml de jus de citron
- zestes des citrons
- sucre glace

1) Dans une terrine, battre les jaunes d'oeufs avec 30 gr de sucre en poudre.
2) Ajouter le beurre amolli, puis la farine mélangée à la levure. Bien mélanger.
3) Laver les citrons et râper finement le zeste. L'ajouter à la préparation, ainsi que le jus des 2 citrons.
4) Ajouter une pincée de sel aux blancs d'oeufs et les monter en neige ferme. Ajouter prograssivement, en continuant à battre, le sucre en poudre restant.
5) Incorporer très délicatement les oeufs à l'appareil.
6) Enfourner th. 180 environ 30 min.
7) Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace.

Le p'tit truc: Pour la décoration, vous pouvez prélever la peau d'un troisième citron, la découper en fine julienne et la faire cuire 15 min dans de l'eau bouillante. Puis presser le jus du ctiron, ajouter 3 c. de miel, faire chauffer quelques instants et faire mariner la julienne de citron égouttée dans ce sirop. Egoutter au moment de servir et disposer sur le gâteau.

G_teau_ultra_moelleux_au_citron_4_1

Si vous cherchez d'autres idées de recettes à base de citron, vous pouvez aller voir du côté de La tarte au citron meringuée toute douce ou des Mini-cakes croustillants au citron .

Posté par Hele Helde à 14:19 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2010

Au printemps...

Constable  Le vert de ma Tarte blettes-roquefort, la fraîche odeur du muguet du 1er mai,... tout cela m'incite à vous confier ce petit poème de Charles Cros tout en légèreté et en finesse...

(Illustration de Constable)

Au printemps...

Au printemps, c'est dans les bois nus
Qu'un jour nous nous sommes connus.

Les bourgeons poussaient vapeur verte.
L'amour fut une découverte.

Grâce aux lilas, grâce aux muguets,
De rêveurs nous devînmes gais.

Sous la glycine et le cytise,
Tous deux seuls, que faut-il qu'on dise ?

Nous n'aurions rien dit, réséda,
Sans ton parfum qui nous aida.

Charles Cros

Posté par Hele Helde à 21:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]